Texte de présentation, Vézelay, 2018

 

Livres de toiles réalisés à partir des poèmes de Marie Noël et en particulier des recueils Les Chansons et les Heures et Les Chants de la Merci, à Vézelay, du 2 au 23 juin 2018.

 

Marie Noël m’était présentée, enfant, comme un membre de la famille, dont nous avons eu la joie de découvrir la statue, inaugurée à Auxerre en 1977, à l’occasion du dixième anniversaire de sa mort.
La lecture en 2017 du recueil Les Chansons et les Heures a été une révélation.
Les mots étaient là, comme surgis du plus profond de nous-mêmes.
Alors est venue l’idée d’illustrer ses textes…
Mais plutôt que d’illustrations, ce sont des dessins en résonance avec son univers poétique, le village de Vézelay et ce qu’il implique comme rencontres qui ont constitué le fil directeur de ce travail, entrepris pendant trois semaines, au pied de la tour de l’ancienne église paroissiale Saint-Pierre.

Marie Noël va à la rencontre de ses amis les mots, qu’elle rassemble autour d’elle afin de s’engager dans un dialogue avec eux.
C’est à partir de gestes de la vie quotidienne, dans le recoin sombre d’une pièce, au creux du jour, qu’elle tisse des fils qui la relient à l’univers tout entier.
Elle accorde une grande importance au vide afin de ménager de la place à l’Autre.
Elle sollicite tous les sens et restitue l’atmosphère d’un instant qui dans sa plénitude nous offre d’entrevoir l’éternel.

Je remercie très sincèrement et chaleureusement les Fraternités monastiques de Jérusalem qui m’ont accueillie au Centre Sainte-Madeleine pendant ces trois semaines, et en particulier sœur Jeanne, prieure des Fraternités, pour sa confiance et son soutien : sans elle, ce projet n’aurait pas pu aboutir.
Je remercie tout spécialement Monsieur Barbieux, maire de Vézelay, ainsi que Monsieur Hecquet, premier adjoint, qui ont eu la très grande gentillesse de mettre ce local exceptionnel à ma disposition, et Madame Loiselet qui a été particulièrement réceptive à ce travail.
Je remercie également les habitants de Vézelay pour l’intérêt qu’ils ont pu porter au projet ainsi que les hospitaliers et les pèlerins rencontrés sur leur chemin magnifique !!

 

Christine Enrègle, le 29 juin 2018